Shopping Cart

Fermer

Votre panier est vide.

Filtre

fermer
(+33)787 483 850 | contact@unissons-les-arts.fr

Projet toile à l’unissons “premiers envois”

Nous avons le plaisir de vous annoncer que nous vons recu 3 toiles pour le projet “toile à l’unissons – chromatique bleu”.
nous allons donc vous les présenter et laiser l’artiste s’exprimer sur sa réalisation.

Dominique Durdu "Belgique"(Bruxelles Capitale)

Le mot de l’artiste :

C’est la première fois que je participe à la réalisation d’une œuvre commune , et l’idée me plaît beaucoup . Si d’ordinaire mes tableaux sont plutôt de grands formats , j’ai pris les pinceaux avec plaisir pour répondre à la demande spéciale : format 20/20cm sur fond bleu . La couleur par contre est dans ma gamme . Mon sujet s’est très vite imposé à moi : un rassemblement d’hirondelles pour le grand départ … symbolique ,non? Les oiseaux ça me parle .. (Huile sur toile).
Hâte de voir l’œuvre dans son entièreté !

Benoît Quinquis dit professeur Blequin "France"(Brest)

Le mot de l’artiste :

Quand j’ai vu l’appel à projet, j’ai tout de suite voulu participer, mais je ne savais pas trop comment traiter ce sujet sans sombrer dans la mièvrerie. Puis il y a eu cette séance de modèle vivant au cours de dessin auquel je suis inscrit : Delphine, notre professeur, qui a toujours des idées originales, a demandé au modèle de ne garder la pose que pendant deux minutes, à plusieurs reprises, afin de nous forcer à travailler rapidement. J’ai ainsi fait cinq dessins sur une même feuille, créant un effet de superposition : le traitement du thème « Unir » par ce biais s’est ainsi imposé à moi comme une évidence. J’ai donc tracé ces silhouettes sur la toile en m’inspirant de celles que j’avais sur ma feuille : il y en a quatre, soit autant de lettres que dans le mot « unir », ce qui est dû au hasard mais est tout de même bienvenu. Pour les couleurs, j’ai employé essentiellement de la gouache, mais je l’ai mélangée ponctuellement à de l’encre aquarelle pour obtenir des nuances qui sortaient de l’ordinaire et, par la même occasion, liquider un stock qui dormait dans mes tiroirs. Étant plus dessinateur que peintre, j’ai cerné les silhouettes avec mon marqueur-pinceau à l’encre de Chine et le tour était joué !

Alexis Nadal "France" (Évry-Courcouronnes)

Le mot de l’artiste :

Cette technique que j’ai utilisée permet aux mélanges intenses de bleus, agrémentés de silicone, de donner des éclats aléatoires qui s’associent à la confiance et la stabilité. C’est mon ressenti.
Titre de l’œuvre : Ce n’est pas grave de se perdre dans ces bleus.
Post Views: 355

Partager, c’est s’engager !

Bonjour 👋

Pour ne manquer aucune de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter ! 💌🌟

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.